Pays-Bas/Hollande - Amsterdam
Pays-Bas/Hollande - Amsterdam - Week-end à Amsterdam
Pays-Bas/Hollande - Amsterdam - Week-end à Amsterdam
Pays-Bas/Hollande - Amsterdam - Week-end à Amsterdam

Week-end à Amsterdam

Durée 1 à 3 nuit
Formule logement seul
Sans transport
à partir de par personne
Dates et tarifs
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Le prix indiqué correspond au prix par adulte sur la base d'une réservation pour 2 adultes partageant le même hébergement.
Réduction : pourcentage de réduction maximum proposé pour la date, réduction et promotion déjà appliqué au prix affiché.

Infos destinations

Quelques mots d'histoire

Amsterdam, capitale des Pays-Bas, s'inscrit dans une culture de la tolérance depuis son indépendance vis-à-vis du royaume germano-espagnol en 1568, révolte menée par Guillaume d'Orange (Willem van Oranje) durant près d'une dizaine d'année. Le joug des catholiques espagnols fut remplacé par un régime hollandais protestant où chacun disposait de la liberté de culte, tant que cela soit discret. Protestants, juifs et catholiques cohabitaient dans cette capitale économique d'Europe. Amsterdam accueillit encore des réfugiés protestants d'Europe au cours du 17e siècle lors de la révocation de l'Edit de Nantes en France. La force économique d'Amsterdam et des Pays-Bas poussa les hollandais dans une course coloniale et marchande, avec la fondation de la Compagnie des Indes Orientales (VOC). Au passage, c'est d'ailleurs un explorateur hollandais, Pieter Minuit qui acheta à une tribue indienne locale une fameuse île en 1626 : l'île de Manhattan. New-York s'appelait alors Nouvelle-Amsterdam jusqu'à la conquête britannique 40 ans après. Au cours des siècles, Amsterdam a su attirer les érudits, artistes, et marchands qui ont fait d'Amsterdam une des capitales économiques majeures d'Europe.

Aujourd'hui, Amsterdam est une ville toujours très dynamique et toujours aussi tolérante. Il suffit de se balader dans la ville pour s'en rendre compte : boutiques, pubs, restaurants, concerts, manifestations, marchés, musées… Amsterdam est une ville touristique majeure, idéale pour un court week-end de 2 jours comme pour une escapade de 4 à 6 jours.

Que faire à Amsterdam pour un week-end ?

Se balader dans la ville d'Amsterdam

Direction la place DAM,
la place centrale d'Amsterdam. De cette place, vous pouvez partir vers l'Est, le quartier rouge et les anciens docks, vers le Sud, vers les musées (Rijksmuseum, musée Van Gogh, musée d'Art Moderne), vers l'Ouest, le quartier calme de Jordaan. Tous les quartiers du vieux Amsterdam sont vivants et fourmillent de commerces, pubs, cafés et restaurants. Vous pouvez flâner le long des canaux. Les canaux forment des arcs de cercle autour du centre d'Amsterdam. Ils vous permettront aussi de vous repérer dans vos itinéraires.

Vous pourrez contempler l'architecture typique des maisons marchandes. Les façades défilent, tordues par les affaissements, ou penchées en avant pour permettre aux marchandises d'être montées dans les greniers sans s'accrocher aux fenêtres. Le Quartier du Béguinage (Begijnhof) est un des plus vieux. C'est une sorte de cours intérieure à laquelle on accède par deux petites portes, depuis la place Spui et la rue Gedempte Begijnensloot. Vous trouverez dans ce quartier une des deux plus vieilles maisons en bois de la ville. Sur la rue Oude hoogstraat, vous verrez la plus petite maison de la ville (Het Kleinste Huis) qui abrite un salon de thé. Sa façade fait 2 mètres de large.

Profitez des bars et des brasseries. Une des spécialités : la bière. Profitez d'une pause pour vous attabler en terrasse s'il fait beau, et consommez avec modération évidement. Le bâtiment De Waag, à l'Est au-dessus du canal Kloveniersburgwal, autre fois une porte des remparts de la ville, puis siège des balances publiques, il abrite aujourd'hui le café-restaurant In De Waag ayant la particularité de n'utiliser que la bougie pour s'éclairer. Une ambiance unique qui fait la renommée du lieu.

Si vous avez le temps et envie de calme, un jour de soleil, faite un saut pour aller grignoter le midi sur la terrasse de la cafétéria du musée du cinéma. Situé de l'autre côté du IJ, l'embouchure du canal de la mer du Nord (Noordzeekanaal), vous y accéderez par ferry depuis la gare centrale. Orienté sud vers le canal et la gare centrale, vous pourrez déjeuner tout en regardant le trafic des bateaux sur le IJ. Pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux, vous pourrez aussi faire un tour de balançoire au-dessus du vide au LookOut, au dernier étage de la tour juste à côté du musée du cinéma.

Si votre programme le permet, vous pouvez aussi opter pour une balade dans les parcs. Profitez de votre location de vélos pour vous balader dans ces parcs. Le Vondelpark est un des plus grands. Le parc Artis accueille également le zoo d'Amsterdam. Le Oosterpark est juste derrière le parc Artis. Il abrite le Tropenmuseum, le musée des Tropiques. Un peu plus lointain, vous pouvez également prendre le ferry à côté de la gare centrale vers Buiksloterweg pour vous rendre au Noorderpark de l'autre côté du IJ.

Musées, musées et musées.

Il y a foultitude de musées à Amsterdam, des plus classiques comme le Musée d'Amsterdam, le Rijksmuseum ou le musée Van Gogh, aux plus originaux comme le Body Worlds, le musée du sexe ou le musée du Cannabis.

Les musées sont plus chers qu'en France. Comptez de 10 à 20 € environ par adulte selon le musée. Cela dit, les musées sont plutôt bien organisés pour l'accueil. Les vestiaires sont souvent gratuits tout comme les consignes. Les audios guides sont parfois également compris dans le prix de l'entrée.

Parmi les incontournables, le Rijksmuseum. Le plus grand musée des Pays Bas. Il regroupe de nombreuses collections très intéressantes, mais sans lien entre elles. Vous trouverez bien sûr des peintures, dont la Laitière de Vermeer, la Ronde de Nuit de Rembrant, le Joyeux Buveur de Hals. Mais aussi de très belles collections du Moyen-Age, de superbes maquettes de bateaux (plus belles qu'au musée de la Marine, le Scheepvaartmuseum), de très belles vaisselles, d'anciennes maisons de poupées… Des collections sans relation et quelques fois un peu désordonnées. Mais le Rijksmuseum est un incontournable à voir absolument.

Le musée Van Gogh est un des plus beau musée de peinture. Attention à l'affluence, les visiteurs sont très très nombreux. Achetez vos billets à l'avance sur internet. Ce musée décrit la vie de Vincent Van Gogh et son évolution artistique. Il situe l'artiste dans son époque. Tableaux, mais aussi correspondances avec son frère Théodore, sa famille, et ses amis sont présentés (Van Gogh écrivait en français). C'est d'ailleurs le fils de Théodore, Vincent-Willem van Gogh qui fonda ce musée dans les années 1970.

L'église Ons'Lieve Heer op Solder (Le bon dieu au grenier) est une église cachée dans une maison. Ce bâtiment original a été restauré et présente une "maison-église" comme il y en eu beaucoup dans cette ville. A la fin du 17ème siècle, le pouvoir protestant réquisitionna toutes les églises catholiques pour en faire des églises protestantes. Le culte catholique était toléré à condition qu'il reste discret. Le riche marchand Hartman, propriétaire de cette maison, fit construire en 1663 à l'intérieur dans les 3 derniers étages une église. Ce musée permet de découvrir à la fois l'église mais aussi le mode de vie au 18ème et 19ème siècle.

BodyWorlds : âmes sensibles s'abstenir. Si les œuvres de ce musée peuvent faire tourner de l'œil, le musée a une vocation pédagogique. Ce musée présente des écorchés plastifiés. Mais qu'est-ce donc ? Des corps humains plastifiés et disséqués, mis en scène comme des sculptures. Tous les corps ont fait l'objet de dons. Squelettes, muscles, système nerveux, vaisseaux sanguins, viscères et organes sexuels, l'objectif de ce musée est de mieux comprendre son corps. Différents types de lésions sont présentées : cancéreuses, cérébrales... Les fumeurs pourront constater la jolie teinte brune que prennent leurs poumons.

Plutôt pour les enfants, le musée de la marine : Scheepvaartmuseum. Ce musée présente la relation entre Amsterdam et la mer, et de façon pédagogique le fonctionnement du canal qui relie l'IJ à la mer du Nord. Il présente également l'histoire de la marine néerlandaise au travers de peinture, ainsi que la chasse à la Baleine qui fut une grosse industrie. Une réplique du bâtiment de guerre Amsterdam du 18ème siècle fait partie de la visite. Il présente la vie à bord d'un navire de cette époque.

La Maison d'Anne Franck (Anne Franck Huis) ne s'adresse qu'à ceux qui veulent absolument la voir. Le prix des billets est élevé, l'attente est longue et la visite très courte. Elle est située dans le quartier Jordaan sur le canal Prinsengracht.

Faire les marchés et chiner à Amsterdam le week-end

De nombreux marchés sont organisés dans Amsterdam. Si vous aimez chiner et faire les "puces", vous allez adorer. Dans le vieux Amsterdam, du lundi au samedi, rendez-vous sur Waterlooplein. De 9h à 16h, vous y trouverez des brocanteurs, marchand de souvenir, fripes et vêtements.

Sur Noordermarkt, autour de l'église Noorderkerk, le lundi de 9h à 16h, brocantes, vêtement et tissus. Profitez d'éventuels rayons de soleil pour prendre un petit déjeuner en terrasse à l'angle du canal et de Wersterstraat.

Tous les derniers week-ends du mois, le samedi et dimanche, allez prendre le matin le ferry derrière la gare centrale vers NDSM. Il est gratuit. 15 minutes de navigation sur l'IJ et au détour d'un vieux sous-marin, vous accostez sur les anciens chantiers navals désaffectés. Tous les derniers week-ends du mois ils se remplissent de centaines de stands de brocanteurs et de vendeurs de fripes. Une caverne d'Ali Baba. L'entrée est payante. Elle est à 5€ par personne. Un billet d'entrée vite amorti par les prix pratiqués sur cette brocante.

Attention pour le shopping : les boutiques et les marchés ferment tôt, entre 17h et 18h, et il n'est pas rare de voir des marchands encore en train d'installer leur stand sur les marchés après 9h du matin alors que les touristes tournent déjà dans les allées…

Quelques spécialités à Amsterdam et des Pays-Bas pour le Week-end

La bière – à consommer avec modération – est une spécialité locale d'Amsterdam. Il y en a plusieurs, mais les plus connues sont l'Amstel, du nom du fleuve qui passe par Amsterdam, et Heineken, qui a également son musée dans le quartier "De Pijp" (la pipe), le Heineken Experience.

Une autre spécialité Néerlandaise est la faïence décorée avec des motifs bleus, la faïence de Delft. En carreaux ou en vaisselle, cette faïence fit la renommée de la ville de Delft. Elle est très présente dans les décorations des vieux bâtiments de la ville.

Les tulipes sont aussi une spécialité de la ville et du pays. Historiquement, le pays connu en 1634 une spéculation folle sur les tulipes. Cette frénésie dura deux ans et prit fin avec l'effondrement du marché en 1636. Vous en trouverez bon nombre de variétés au "Bloemenmarkt"  à l'angle du canal Singel et de Vijzelstraat, mais la pression touristique étant là, vous n'y trouverez pas spécialement de bonnes affaires.

Le fromage est une des spécialités du pays. La base est souvent la même, à pate cuite, il pourra être tantôt vieilli, tantôt parfumé aux herbes, au basilique… Demandez à gouter les différentes variétés avant d'en acheter.

Les stroopwafels, des gauffres au sirop de caramel, sont une spécialité des Pays-Bas. Ce sont des biscuits succulent, à la fois croustillant (le biscuit de la gauffre) et moelleux (le caramel). Mmmmmm.

L'autre visage d'Amsterdam : Le Quartier Rouge et les Koffee Shop

Le quartier Rouge se trouve à l'Est de la place DAM, entre les canaux Voorburwal et Kloveniersburgwal non loin du Nieuwmarkt. Il tire son nom des lumières rouges utilisées pour signaler les maisons closes. Les prostituées apparaissent dans les vitrines à partir de 17h généralement. Le spectacle est assez surprenant et peut mettre mal à l'aise.

La ville compte près d'une centaine de Koffeeshop. Théoriquement, depuis quelques années, ils devraient être réservés aux néerlandais, mais à Amsterdam, cette loi n'est pas appliquée. Sainte Marie-Jeanne est malheureusement une des raisons de séjour à Amsterdam pour certains voyageurs. Les vendeurs de souvenirs se sont engouffrés dans ce filon. Si ces établissements conviendront à certains, ils pourront également indisposer d'autres par les odeurs de fumées dégagées aux alentours de ces établissements et de leurs adeptes.

Utiliser un vélo lors de son séjour à Amsterdam

Le vélo est LE moyen de locomotion à Amsterdam. Il permet de traverser le centre-ville en une quinzaine de minutes (au lieu de trois quart d'heure à pied). Il est d'ailleurs préférable d'avoir un vélo si votre hôtel est en périphérie du centre-ville. Vous pouvez en louer pas cher pour environ 10 à 15 euros la journée. Si vous venez avec simplement des bagages de type bagage cabine, vous pourrez probablement les attacher au porte bagage et vous rendre à votre hôtel avec. Un transfert assez original. Demandez des sangles au loueur pour attacher vos bagages.

Lors de votre location, pensez à bien vérifier l'état de votre vélo et notamment les éclairages, les vitesses, la béquille, les freins, les pneus. Les loueurs ont généralement des vélos en bon état qu'ils entretiennent régulièrement mais une défaillance d'un de ces points vous ennuiera toute la durée de votre séjour. Vous pouvez aussi demander une sacoche en complément pour y déposez vos sacs à main durant vos itinéraires. Pensez toujours quand vous déposez votre vélo à attacher le cadre de votre vélo au mobilier urbain (poteaux, barrières métaliques...) et de préférence avec la roue avant.

La circulation à vélo est extrêmement dense. Elle ne convient pas aux jeunes enfants. Demandez un siège enfant pour les plus jeunes.

Comment aller à Amsterdam

L'aéroport d'Amsterdam est l'aéroport de Schiphol. Des navettes et des trains vous permettent de rejoindre le centre d'Amsterdam et la gare centrale

Le train Thalys permet de se rendre à Amsterdam (3 heures environ depuis Paris). Ce TGV arrive à la gare Centrale. Cette gare a été construite face à l'ancien port d'Amsterdam sur une île artificielle. Elle permet de plonger directement dans le centre-ville d'Amsterdam et de se rendre à pied à la Place DAM en une dizaine de minutes.

Vous pouvez vous rendre à Amsterdam en voiture également. Mais attention, la circulation dans la ville n'est pas simple. Mieux vaudra alors prendre un hôtel en périphérie du centre-ville et prévoir un parking. Vous vous rendrez ensuite dans le centre-ville par tramways ou en vélo.

Choisir son hôtel à Amsterdam

Si vous souhaitez tout faire à pied, choisissez un hôtel dans le centre, sans dépasser le périmètre du canal Prinsengracht. Au-delà, mieux vaudra utiliser les transports ou un vélo pour vous déplacer. Les quartiers calmes sont plutôt à l'ouest dans le quartier Jordaan et le quartier Negen Straatjes et à l'Est dans le quartier du Nieuwmarkt. Une chambre avec vue donnant sur un des canaux peut avoir beaucoup de charme.

Astuce Bagages.

Pour profiter de votre premier ou dernier jour de séjour à Amsterdam sans vos bagages, déposez-les à la gare Centrale. Un service de consigne est disponible dans l'aile Est de la gare, de 5h du matin à 1h du matin, 7j/7. Vous pouvez aussi choisir de les déposez non loin de la gare dans des consignes privée, parfois plus pratiques à EasyDrop (adresse : Droogbak 9, Amsterdam), Drop&Go (adresse : Prins Hendrikkade 86, Amsterdam) ou Lock (adresse : Nieuwe Nieuwstraat 28, Amsterdam). Attention cependant aux horaires de ces établissements.

Organisateur technique : Mister Fly Hôtel

Formalités