Croatie - Split

Week-end à Split

Croatie - Split - Week-end à Split
Croatie - Split - Week-end à Split
Croatie - Split - Week-end à Split
Croatie - Split - Week-end à Split
Croatie - Split - Week-end à Split
Croatie - Split - Week-end à Split
Durée 2 à 3 nuits
Formule logement seul
Départs Lyon, Nice, Paris, Toulouse
Dates & tarifs
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Infos destinations

Dans la lumière douce de l’Adriatique, Split fait face à la côte italienne et à Venise. Elle fut fondée par l’empereur romain Dioclétien, soucieux de finir ses jours dans son pays natal. Aujourd’hui encore, la deuxième ville la plus importante de Croatie conserve intactes les marques de son passé. La ville est aussi le point de départ idéal vers les nombreuses îles de la côte dalmate.

Un week-end de découvertes

Split possède un centre-ville tout à fait exceptionnel. Dans un périmètre restreint, les vestiges romains cohabitent en toute harmonie avec les merveilles de l’époque médiévale et de la Renaissance, voire de l’Art nouveau. Leclerc Voyages vous propose une balade au gré des rues pour profiter de la douceur de la ville et admirer ses beautés architecturales. D’une qualité exceptionnelle, le Musée archéologique constitue le meilleur moyen de compléter la découverte du passé antique de la ville : il rassemble des collections d'objets mis au jour lors des fouilles dans les environs, notamment à Salona. Le soir, goûtez à l’ambiance fantastique de la vieille ville.

A la découverte de l’un des plus grands monuments romains au monde

Mais le fleuron de la cité reste le palais de Dioclétien, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. L’empereur romain fit construire vers 298 cet immense palais, ne reculant devant aucune dépense pour en faire une merveille. Débutez votre visite par la porte de Bronze en bord de mer, pour arriver sur le Péristyle, une place animée et charmante. Sur votre droite s’élève la cathédrale Saint-Domnius, somptueux mélange d’art romain et d’ornementations chrétiennes. Ne manquez pas le temple de Jupiter reconverti en baptistère, situé quelques ruelles plus loin. De nos jours, le palais fait plus que jamais partie intégrante de la ville de Split, accueillant en son sein des magasins, des cafés, des restaurants, et quelque 3 000 habitants.

De multiples excursions

Partez à la découverte de Trogir, petite cité lacustre fortifiée, à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Split et faites un crochet par l’île de Ciovo juste en face, le temps d’une baignade. Rendez-vous sur l’île de Brac, l’une des plus populaires de Croatie, qui se trouve à une demi-heure en ferry du port de Split. Sur cette île très animée, on fait la fête toute la nuit dans les bars, restaurants et discothèques de plage. Enfin, vous pourrez vous extirper de l’ambiance citadine de Split le temps d’une promenade au milieu de la pinède, sur la colline de Marjan. Surplombant la ville à l’ouest, la presqu’île de Marjan est accessible à pied directement depuis la cité et les activités proposées y sont multiples.

Visiter les alentours de Split

À trois heures de route de Split, vous trouverez la cité médiévale de Dubrovnik. La ville, calme et paisible, revendique une histoire importante, dont les traces sont encore visibles malgré la reconstruction de cette petite commune qui figure parmi les plus célèbres de Croatie. Entièrement piétonne, la vieille ville semble jalousement gardée par les fortifications, à l’instar de la porte Pile, une des deux principales portes d’entrée de la vieille ville, qui se distingue par sa statue de saint Blaise, le saint patron de cette ville croate si éprouvée par les méandres de l’histoire et les conflits qui ont séparé la Bosnie et l’Herzégovine. Une fois passée la porte, vous emprunterez la rue Stradun, la rue principale en marbre, qui se distingue par ses édifices baroques et ses petites boutiques. Les commerçants de Dubrovnik résistent aux magasins de luxe en présentant leurs productions au cœur de leurs petits magasins dont certains célèbrent l’artisanat croate. La promenade conduit à quelques-uns des plus beaux édifices de Dubrovnik, entre la grande fontaine d’Onofrio, dont l’impressionnante coupole est une merveille architecturale, mais aussi le palais du Recteur, un palais dont les styles gothique et Renaissance se marient en une surprenante unité architecturale. Son escalier baroque conduit au musée d'Histoire de Dubrovnik, qui abrite des objets d’art et une collection de mobiliers. Ville d’art et d’histoire, Dubrovnik témoigne de son histoire mouvementée à travers la présentation d’œuvres d’art et de son architecturale colossale. La vieille ville s’achève avec la colonne de Roland, une importante référence historique puisqu’il aurait sauvé la ville des Arabes, et serait depuis un symbole de la liberté et de l’indépendance de la commune.

Tester la gastronomie locale

Split ne déroge pas à la règle et propose une gastronomie typique à tester durant votre séjour. Là-bas, la cuisine est simple et goûteuse. La base ? Des fruits (mandarines, citrons…) et des légumes cultivés sur place, des épices, de la viande (agneau et veau notamment) et évidemment de la bonne huile d’olive. La jardinière de légumes verts accompagnée de viande fumée et de ragoût de choux, les poivrons farcis, les sarmas (feuilles de chou farcies avec de la viande hachée et du riz, cuites dans un bouillon avec de la viande fumée), la salade de poulpes de Dalmatie, au risotto noir, aux crustacés ou aux sardines grillées sont certains des plats à déguster sans attendre. Le tout accompagné (avec modération) du vin rouge local, de qualité. Le plus connu est le Plavac mali.
Côté douceurs, le gâteau de Ston, la kotonjata (gâteau de coings), l’arancini (zestes d'orange confite) raviront les gourmands.

Venir et se déplacer à Split

L'aéroport international de Split, également appelé Split Kaštela ou Split Resnik, est situé entre les localités de Trogir et Kastela, à 25 km à l'est du centre-ville. À la sortie de l’aérogare, vous trouverez des taxis 24h/24 à un prix très abordable. Des lignes de bus assurent également la liaison ville/aéroport.
Sur place, vous vous déplacerez essentiellement à pied, tout le centre historique étant piétonnier. Le scooter reste une bonne option pour de courts déplacements. Sans oublier bien sûr les taxis et transports en commun.

Choisir son hôtel à Split

Split dispose d’un réseau d’hébergement complet et important. Les hôtels les plus luxueux et les hôtels de charme, installés dans des demeures anciennes, se concentrent dans la vieille ville. En vous éloignant du centre, vous trouverez plus facilement des hôtels de catégorie inférieure moins coûteux.

Organisateur technique : Mister Fly Hôtel

Formalités

Assurance