Espagne - Andalousie - Séville
Espagne - Andalousie - Séville - Week-end à Séville
Espagne - Andalousie - Séville - Week-end à Séville
Espagne - Andalousie - Séville - Week-end à Séville

Week-end à Séville

Durée 2 à 3 nuits
Formule logement seul
Sans transport
à partir de par personne
Dates et tarifs
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Le prix indiqué correspond au prix par adulte sur la base d'une réservation pour 2 adultes partageant le même hébergement.
Réduction : pourcentage de réduction maximum proposé pour la date, réduction et promotion déjà appliqué au prix affiché.

Infos destinations

Week-end à Séville : la cathédrale et sa Giralda

Dans le centre-ville de Séville, la cathédrale d’abord, édifiée après la reconquête sur le site même de l’ancienne mosquée du XIIe siècle. Les proportions de la cathédrale de Séville la classent parmi les plus grandes du monde. À l’intérieur, l’architecture est d’une grande délicatesse et les 30 chapelles renferment des chefs-d’œuvre signés Murillo, Zurbarán ou Goya. Ne manquez pas non plus le tombeau de Christophe Colomb, le retable flamand et le Patio des Orangers (Patio de los Naranjos), avec sa fontaine qui servait autrefois aux ablutions des musulmans. La Giralda est le monument qui atteste le plus du passé musulman de Séville. Le minaret de l’ancienne Grande Mosquée (reconstruit en 1568 suite à un tremblement de terre) s’élève à 98 m de haut. Empruntez les escaliers et émerveillez-vous des vues que vous offrent les meurtrières au fur et à mesure de votre ascension. Arrivé au sommet, sous les cloches monumentales, vous appréciez une vue imprenable sur la ville, à 70 m d’altitude.

Séjour à Séville : visite du Real Alcázar

L’Alcázar de Séville a connu lui aussi de multiples transformations au fil des siècles. C’est Pierre Ier dit le Cruel qui édifie ce palais royal sur le site de l’ancienne forteresse maure. Résidence andalouse successive des Rois Catholiques d’Espagne (encore de nos jours), Isabelle 1re de Castille, dite la Catholique y reçut les explorateurs du Nouveau Monde. Les nombreuses salles et patios que vous traversez (c’est un véritable dédale, prévoyez donc une demi-journée de visite) sont des fleurons de l’art mudéjar, subtil mélange d’art islamique, de style roman, gothique ou Renaissance. Le plafond du salon de Charles Quint et le Patio de las Doncellas en particulier sont de véritables trésors. L’émerveillement continue dans les jardins extérieurs, ponctués de fontaines, d’azulejos et de labyrinthes végétaux magnifiés par les palmiers et les odorants myrtes, orangers ou citronniers.

Voyage à Séville : enchantement dans le barrio de Santa Cruz

Tout le charme de l’Andalousie se retrouve dans cet ancien quartier juif serpentant de rues étroites et de maisons blanches couronnées de lierres et de fleurs suspendues. Bercé par le murmure des fontaines, vous cheminez auréolé des senteurs de fleurs d’oranger, au détour des patios typiques. Les plaques de céramique ornées de dictons ou de fresques colorées ajoutent à la poésie des petites places, églises et casas. C’est le quartier rêvé pour s’attabler à une terrasse et déguster des tapas qui suffiront amplement à votre repas. Patatas bravas, gazpacho andalou, montaditos arrosés de sangria ou de tinto de verano. Buen prochevo !

Week-end à Séville : promenade dans le Parc María Luisa

Ce magnifique jardin en accès libre est incontournable lors de votre séjour à Séville. Vous y trouvez la place d’Espagne, chef-d’œuvre de l’Exposition ibéro-américaine de 1929 et vous vous attardez sous les deux longues ailes d’arcades et sur les céramiques à l’effigie des blasons et des fresques des provinces espagnoles : un tour de l’Espagne en miniature ! Là, libre à vous de faire un tour en calèche ou de canoter au fil des ponts. À mesure que vous pénétrez dans le jardin, vous croisez des fontaines ornées d’azulejos et de romantiques gloriettes souvent dédiées aux grands noms de la littérature : Bécquer, Cervantès, les frères Machado...

Voyage en Andalousie : vos nuits sévillanes

Les nuits de la belle sévillane sont sans fin. Capitale du flamenco, la ville possède son musée de danse flamenco (quartier Santa Cruz) où il y a des spectacles tous les soirs. Vous pouvez aussi voir des danseurs de flamenco à La Carbonería, bar populaire du quartier San Bartolomé. Commandez el agua de Sevilla, un cocktail bien trempé malgré son nom ! La Alameda de Hércules est le point de rencontre des jeunes fêtards de Séville. Entre les terrasses et les bars, vous aurez l’embarras du choix pour vous installer sur cette gigantesque place, la plus grande de la ville.

Venir à Séville

Plus de 11 villes françaises proposent des vols directs pour l'Espagne à des fréquences quotidiennes, parmi lesquelles Lyon, Marseille, Nantes, Nice ou Toulouse. Depuis Paris, vous êtes à Séville en seulement 2 h 30.
L’aéroport San Pablo se situe à dix kilomètres au nord-est de Séville. De l’aéroport au centre-ville, le plus simple est de prendre le bus (aller 4 €), qui vous y emmène en une trentaine de minutes. En taxi, vous êtes au centre-ville en 15 mn pour un tarif allant de 15 à 22 €.
Si vous venez à Séville par le train ou le car, votre terminus est la Place d’Armes, au cœur de la ville. Par le train SNCF et RENFE depuis la gare de Lyon à Paris, vous devrez faire un changement à Barcelone. Armez-vous de patience, 1 443 km séparent Paris de Séville !

Week-end à Séville : choisir son hôtel dans la ville

À Séville, vous serez plongé dans l’ambiance andalouse en logeant dans un hôtel du quartier Santa Cruz ou son voisin le quartier San Bartolomé, moins fréquenté et tout aussi ravissant. Pour découvrir Séville hors des sentiers battus, choisissez un hôtel dans le quartier Triana, sur la rive droite du Guadalquivir. Ce quartier artistique et actuel a toujours été très populaire parmi les habitants de la ville.

Organisateur technique : Mister Fly Hôtel

Formalités